Lancement du projet de Protection des femmes et filles survivantes des Violences Basées sur le Genre à Bangui, Bimbo et Bégoua en RCA

  • Posté le: 31 May 2016
Photo de famille des points focaux du projet ASA-ONUFEMME avec les maires et autorités locales des arrondissements de Bangui, Bimbo et Bégoua.

BANGUI, le 30 mai 2016 : Pour l'Autonomisation des Femmes et la Lutte contre les Violences Basées sur le Genre, l'entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ONU FEMMES s’est engagée aux côtés de l’ONG Afrique Secours et Assistance, dans le cadre d’un projet intitulé « Protection des femmes et filles survivantes des Violences Basées sur le Genre à Bangui, Bimbo et Bégoua ».

La cérémonie de lancement officiel dudit projet s’est tenue dans la salle de conférence de l’hôtel Oubangui, le vendredi 27 mai 2016 en présence des maires et autorités locales des 08 arrondissements de la ville de Bangui, et ceux des préfectures  de Bimbo et Bégoua, deux localités situées à proximité de la capitale.

 A cette occasion, les échanges entre les différents partenaires d’exécution et les autorités locales devant la presse centrafricaine, ont permis de communiquer sur la stratégie de mise en œuvre du projet qui sera exécuté sur trois (3) mois.  Dans sa présentation, Robert TIA,  Chef de projet,  est revenu sur le constat fait au sein des communautés, et surtout le but poursuivi, qui est d’aboutir à la prise en charge psychosociale de plus 500 survivantes femmes des zones couvertes touchées par le conflit.

Portant leur engagement à soutenir le projet, les maires des localités concernées, par la voix du représentant du maire de la ville de Bangui, ont rappelé l’importance pour eux d’apporter assistance et protection aux femmes et filles survivantes, aux lendemains des crises militaro-politiques survenues en Centrafrique. Survivantes de viol ou de traitement quelque fois « inhumains », les femmes et les filles sont les principales victimes des crises dans le monde.

Pour les actions de terrain, 01 point focal et 2 relais communautaires issus des organisations de jeunesse et des femmes, ont été affectés dans chacun des 8 arrondissements de Bangui et des deux préfectures couvertes.

Le projet « Protection des femmes et filles survivantes des Violences Basées sur le Genre à Bangui, Bimbo et Bégoua » financé par le gouvernement du Japon et ONU FEMME,  exécuté par ASA intervient alors que l’autorité de l’Etat demeure fragilisée par l’impunité ayant régnée pendant plusieurs années dans le pays.

Ajouter un commentaire

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.