Journée Internationale de la femme: ASA honore les femmes réfugiées le 8 mars

  • Posté le: 8 March 2018

Dans sa mission de voler au secours des personnes en situation de vulnérabilité, l’O.N.G Afrique Secours Assistance (A.S.A) honorent les femmes refugiées à travers les activités génératrices de revenus.
De partout dans le monde, la date du 08 mars est consacrée à la journée internationale des femmes. Pour ASA, les Activités Génératrices de revenus octroyées dans le but de faciliter l’adaptation des femmes refugiées ont été au centre de la célébration de cette journée du 04 au 11 mars 2018.
Selon madame Géneviève BAGAZA installée en Centrafrique depuis plusieurs années, c’est grâce à ces AGR sous l’initiative d’A.S.A qu’elle parvient à se prendre en charge.
« Nous souhaitons que A.S.A et ses partenaires continuent dans cet élan d’assistance afin de nous permettre d’être autonome et ainsi faciliter le principe de 50/50 ».
Pour Elizabeth NAYO qui se dit satisfaite de l’assistance apportée par ASA, elle lance un appel aux autres femmes à se battre pour se prendre en charge.
Au cours de la célébration 2018 de la Journée Internationale de la Femme, de nombreuses activités ont permis aux femmes réfugiées de rencontrer d’autres femmes et d’agrandir leur réseau de vente.
Selon Guy Mavo Assistant terrain en AGR à A.S.A : « cette activité permet aux femmes refugiées de s’unir aux femmes centrafricaines pour permettre la cohésion et faciliter l’autonomisation de la femme».
Souvent démunies et sans sources de revenus, les femmes bénéficiaires des AGR ont été identifiées et formées par ASA. Un accompagnement est assuré dans le cadre du Projet « Réfugiés Urbains » sous financement de l’UNHCR.
Rappelons que 30 femmes issues des 4 grandes communautés de réfugiés en Centrafrique ont pris part à la célébration en exposant divers articles de beauté, de restauration et artisanaux au jardin de la Cathédrale de Bangui.