Renforcement des capacités techniques et financières du Comité Sous-Préfectoral de prévention et de gestion des conflits de M’baiki, dans la région de la Lobaye, en RCA

  • Posté le: 5 December 2016

Depuis 2015, trois comites sous-préfectoraux ont été mis en place dans la région de la Lobaye par l’ONG ASA afin d’apporter un soutien dans le cadre de la redynamisation de l’autorité de l’Etat. Ces Comités dirigés par les sous-préfets sont appelés à mettre en œuvre des plans d’actions concrets dont l’objectif est la prévention et la gestion des conflits dans leurs circonscription.    

Apres des séances de rencontres d’évaluation du niveau d’exécution des plans d’actions, le jeudi 22 novembre 2016, ASA a procédé au renforcement des capacités techniques et financières des 10 membres du comité sous-préfectoral de M’baiki. Au cours de la formation, les notions suivantes ont été abordées :

  • L’approche définitionnelle de la cohésion sociale ;
  • L’histoire de la mise en place du concept ;
  • Enjeux de la cohésion sociale ;
  • Caractéristique de la cohésion sociale ;
  • Impact politique de la cohésion sociale.

En plus des notions de cohésion sociale, les quatre principaux principes humanitaires que sont l’humanité, la neutralité, l’impartialité et l’indépendance ont été passés en revue afin de mieux appréhender les défis à relever.

Le Comité sous-préfectoral de M’baïki a désormais des atouts pour son bon fonctionnement (résultat satisfaisant suite à un exercice pratique présenté par les participants sur la résolution d’un conflit en appliquant les principes humanitaires).

Notons qu’un appui financier de 300.000 FCFA a été mis à la disposition du comité afin de soutenir son bon fonctionnement.

Ajouter un commentaire

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.