Actualité

COLLABORATION ENTRE ASA ET CARGILL, DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE D’UN ORPHELIN A DAOUKRO EN COTE D’IVOIRE

  • Posté le: 13 June 2015

La prise en charge de l’enfant NZI démarrée depuis 2012 à Ouéllé sp / de Daoukro s’est poursuivi tout au long de cette année 2014.

Pour l’histoire, il est bon de savoir que l’enfant N’ZI est orphelin de père depuis 2012 suite à un accident professionnel. L’employeur, étant soucieux du devenir de la famille vu que le père était l’unique source de revenu, a décidé de prendre en charge le petit Enoch depuis 2012 en attache avec le service social de l’ONG ASA.

MISSION D’EVALUATION DES ACTIVITES DE COHESION SOCIALE DANS LA LOBAYE

  • Posté le: 18 May 2015

Après 6 mois d’exercice en RCA dans la Lobaye, une mission d’évaluation de l’UNHCR et de OCHA a eu lieu du 17 au 21 Mai 2015.

Les localités de Boukoko, Bokoma, Boboua et Boda ont été visitées. Ces visites ont permis à ASA d’apprécier les changements et les témoignages des populations sur le travail déjà accompli depuis qu’elle intervient dans ces localités.

FORMATION DES CORPS DE VOLONTAIRES POUR LA PAIX DANS LA LOBAYE

  • Posté le: 19 December 2014

Au cours des séances de focus groups que nous avons menés dans certaines localités de la lobaye, des volontaires se sont désignés. Cette formation fait donc suite à cette première étape qui a consisté à jeter les bases de la création comités dits « des corps de volontaire pour la paix et la cohésion sociale » dans ces localités. Il s’agissait donc de former les différents corps de volontaires et à leur donner des notions générales et des orientations sur la façon de pouvoir servir dans leurs communautés d’instrument de paix et de cohésion sociale.

ASA ORGANISE UNE TABLE RONDE ET RASSEMBLE MUSULMANS ET NON MUSULMANS A LA MAIRIE DE BODA

  • Posté le: 5 December 2014

Boda, une sous-préfecture de la Lobaye a été fortement touchée par la crise que traverse la RCA. Cette localité a connu une déchirure profonde au point ou les musulmans et non-musulmans ne se communiquaient plus, une ligne imaginaire dite « ligne rouge » avait été instituée. Les musulmans en minorité se sont retrouvés dans une sorte d’enclave dite « enclave Musulmane ». Aucun des deux camps (Musulmans et Non-musulmans) ne pouvait franchir la « ligne rouge » sans conséquence. Telle était la situation dans cette localité.

ASA ECHANCHE AVEC LES COMMUNAUTES DE BOUKOKO, BOKOMA et BOBOUA DANS LE CADRE DU PROJET COHESION SOCIALE DANS LA LOBAYE

  • Posté le: 27 November 2014

 Dans le cadre de la mise en œuvre de notre projet, nous avons entrepris au cours de la semaine du 27 Novembre au 05 Décembre 2014 plusieurs rencontres avec les populations de de la Lobaye, notamment celles de Boukoko, Bokoma et Boboua. Au cours de cette mission, nous avons réalisé des entretiens de groupe avec des hommes, des femmes et des jeunes dans les localités citées ci-dessus. A travers ces séances de focus groups que nous avons menés dans ces localités, plusieurs questions ont été abordées via un questionnaire d’entretien.

Pages